GROUPE PORTE DE VALENCIENNES A LILLE


Fiche technique


Concours


Site: Lille (59)


Maître d’ouvrage:       Ville de Lille


Surface bâtie: 2570 m² (SHON)


Surface espaces extérieurs: 2235 m²


Montant travaux : 6M€


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


16 classes, rue intérieure

restaurant scolaire


Un parvis de rencontre et un domaine protégé
Le quartier de la Porte de Valenciennes est en pleine transformation avec la création de chemins piétons arborés et l’apaisement de la circulation routière qui constituait une coupure entre les quartiers. Au croisement de la promenade des remparts et du parcours sportif sous le métro, la nouvelle école est l’occasion de créer une centralité, un espace de rencontres entre les habitants, les parents et les enfants. L’entrée de l’école se situe à l’intérieur de l’îlot vert. La façade centrale de trois étages offre une grande vitrine sur les espaces centraux et l’occasion de montrer les travaux des élèves.
Au rez-de-chaussée, l’entrée principale est en retrait et abritée par un auvent. Autour, le parvis est un espace dégagé, comme une clairière bordée de bancs maçonnés. Il constitue une halte pour les passants, un lieu d’attente pour les parents, un espace de jeu pour les enfants et une barrière protectrice de l’entrée
de l’école.
La grande cour de récréation au rez-de-chaussée est protégée par un mur d’enceinte en briques de réemploi pour la sécurité et la liberté des enfants.
Des ouvertures en baïonnette permettent de l’ouvrir au quartier en dehors du temps scolaire pour les jeux de ballon, d’escale ou de toboggan, pour l’accès au potager collectif ou pour des activités intergénérationnelles. Ce mur se prolonge sur tout le pourtour de la parcelle et constitue le socle solide du bâtiment. Il relie à l’histoire du site, au bâtiment ancien et ouvre aussi l’ère écologique d’économie d’énergie par le réemploi de matériaux.
Au-dessus, les étages sont en structure de bois massif clair, avec une vêture ondulante de bois brûlé et de plaques miroitantes qui reflètent le passage du métro, créant un événement sur son parcours, un signal de l’école et du quartier, un clin d’oeil à la façade de l’extension du musée des beaux arts de Ibos et Vitart.

Chaque étage est un village
La ville de Lille a engagé une nouvelle politique éducative basée sur l’autonomie des enfants, le développement de leur curiosité et de leurs potentialités, en alliant les apports des enseignements dispensés par l’éducation nationale et les activités périscolaires. L’idée est de permettre aux enfants de trouver leur motivation autour de leurs questions et de leurs projets. L’espace est conçu pour accompagner cette pédagogie.
Chaque étage est constitué comme un village autour d’une place centrale intérieure sur laquelle s’ouvrent des classes. La salle de classe est la maison du groupe. La classe est un espace de rassemblement avec tables et chaises, tableau et mur d’affichage, ainsi qu’un coin informatique. Des rangements intégrés sont à portée des élèves, d’autres sont réservés aux enseignants. La salle est largement éclairée, équipée de protection solaire et d’ouvrants pour une ventilation traversante.
La place centrale attenante est bien plus qu’un espace de circulation et de vestiaire. Elle offre un espace de transition, de repos, et d’activités annexes à celles pratiquées dans la classe. Elle permet des rencontres avec les enfants des autres classes, l’exposition des travaux, ou l’accueil des parents. Elle autorise des activités communes à tout l’étage, comme une lecture publique, du chant choral ou la visite d’une personnalité ou d’un artiste. Elle est équipée d’un bloc sanitaire où les enfants peuvent aller en autonomie sous la surveillance des adultes. Cette place centrale donne accès directement à la terrasse de son étage, permettant aux élèves d’avoir des activités extérieures encadrées, ou de sortir en récréation en autonomie pour mieux retrouver la concentration et le calme. Ces terrasses sont tournées vers le soleil du matin et de l’aprèsmidi, en dépit des masques des immeubles au sud. Elles sont en partie protégées par des débords qui constituent un préau.

Created by Administrateur | 15/04/2016 | Apprendre, Se divertir