Knowledge and Innovation Center,

La foire internationale de Tripoli, Liban


Fiche technique


Livraison non précisée


Site: Foire Internationale de Tripoli


Maître d’ouvrage:   Tripoli Special Economic Zone


Surface bâtie: 60 000 m²


Montant travaux : 50M€


 

 

 


Knowledge and Innovation Center,

La foire internationale de Tripoli, Liban


Le projet d’Oscar Niemeyer à Tripoli est un témoignage de son engagement politique et social: faire place au peuple et élever l’homme à travers l’architecture. Ce projet utopique de plus de 70 hectares commencé en 1962, avait pour intention d’accompagner l’état libanais dans la modernité, un nouveau noyau urbain qui rayonnerait vers la ville ancienne et les environs de la région. Malheureusement, le chantier est brusquement interrompu en 1975 avec le début de la guerre civile libanaise, laissant les formes brutes en béton armées posées comme un land art urbain ou une sorte de Central Park pour les immeubles des quartiers riches de Tripoli qui viennent buter contre la foire.

Cette ruine moderne laissée en partie à l’abandon doit être inscrite au patrimoine moderne de l’Unesco pour être sauvegarder. C’est ainsi que le Concours « Knowledge and Innovation Center » ou KIC a pour but de réintégrer une partie du grand espace de la Foire dans la ville. Cette opération permettra à terme de sensibiliser l’opinion publique et surtout politique libanais sur ce patrimoine et de lever des fonds pour sa rénovation. Ainsi, malgré un programme très dense et répétitif (type bureaux) la stratégie de projet doit être profondément sensible par rapport à l’existant.
Notre proposition pour le KIC est un manifeste sur l’urbanisme responsable en climat chaud, inspiré de la vision de Niemeyer innovante et précurseuse et de son amour pour les petites rues d’Algérie ou de sa ville natale de Rio qu’il décrit dans ses mémoires Les Courbes du Temps. En effet, dans le contexte actuel, la question du changement climatique, de la limitation des ressources et particulièrement au Liban, la question des déchets et des ressources en eau sont à prendre entièrement en considération.

Notre trame urbaine est organisée comme une toile dense faite de rues étroites et d’immeubles de faible hauteur, à échelle humaine. L’idée est : – de s’intégrer dans la trame structurelle de la grande halle couverte (le boomerang), élément structurant de la foire – de privilégier la simplicité pour ne pas être en concurrence avec les formes sculpturales de Niemeyer – enfin de connecter la foire à la ville par une passerelle qui enjamberait les couches succesives de l’autoroute. Ainsi cette conception propose des espaces naturellement aérés et rafraîchis grâce à la végétation, un recyclage naturel de l’eau par la pleine terre, et une protection solaire grâce aux rues étroites et à l’ombre des arbres. Une réponse low-tech et efficace face aux challenges actuels. Les bâtiments sont flexibles, conçus en bois et terre en réponse à certaines architectures vernaculaires libanaises.

Enfin ces réponses bioclimatiques sont en résonance avec la vision de Niemeyer de promouvoir un monde meilleur fait pour l’homme mais avec tous les nécessités du monde actuel.

Created by Administrateur | 05/09/2019 | Apprendre, Rassembler, Se divertir