Ensemble immobilier comprenant un foyer d’accueil médicalisé, une pension de famille et 50 logements

Programme : Ensemble immobilier, foyer d’accueil médicalisé de 40 chambres, pension de famille de 30 studios et 50 logements
Localisation : Cité des planètes, Maisons-Alfort (94)
Maître d’ouvrage : OPH de Maisons-Alfort
Maîtrise d’usage : Coallia
Livraison : Septembre 2019
Surface bâtie : 7230 m²
Montant des travaux : 21 M€

 

Dossier de presse

Architecte mandataire : Méandre etc’
Architecte associé : Atelier Jahel
BET TCE : Facea groupe
Paysage : Panorama
BET restauration : Novorest ingénierie

  • NF habitat HQE
  • Ventilation naturelle
  • Lumière naturelle
  • Jardin paysager
  • Bassin de rétention des eaux pluviales

  » Un ensemble immobilier dans un parc « 

 

Au cœur de la résidence des Planètes située en bords de Marne, ce projet s’implante sur 2 niveaux : côté voirie, niveau haut, par une placette d’accès ; côté sud, niveau bas, avec un jardin naturel.

Le nouvel ensemble immobilier va accueillir 50 logements sociaux (30 PLS et 20 PLUS), une pension de famille de 30 places et un foyer d’accueil médicalisé de 40 lits dans un milieu arboré, calme, avec la présence très appréciable des bords de Marne. Pour concevoir notre projet, nous nous sommes attachés à :

  • respecter la composition du parc de Planètes, son fonctionnement, ses qualités
  • permettre aux piétons, voitures et habitants de cohabiter sans se gêner
  • implanter les bâtiments pour ouvrir les vues, prendre un maximum de lumière naturelle et éviter les vis-à-vis
  • épouser la forme du terrain en utilisant le bâtiment comme liaison entre le plateau haut et le plateau bas
  • faire un parking semi-enterré, éclairé naturellement et en liaison directe avec le jardin public dans l’esprit des Planètes
  • vitrer au maximum au sud pour les apports lumineux et thermiques, et ouvrir les vues vers le jardin
  • offir aux habitants des barres et tours de logements voisines des façades coordonnées et des matériaux nobles
  • dessiner la toiture des bâtiments comme une cinquième façade végétale.

 

Les façades et toitures sont animées par des jeux de matières, lumières et porosités. Chaque bâtiment exprime très lisiblement, par un recoupement vertical en façade, le positionnement des accès et des circulations. Ces « marquages » rythmiques permettent également de séquencer les façades, de marquer les espaces, de souligner les accès et d’éviter tout effet de linéarité. Le choix a été fait de matériaux nobles et pérennes : pierre, brique, cuivre, bois dans les parties abritées.

Created by Administrateur | 11/01/2021 | Habiter, Rassembler, Se soigner