Groupe scolaire « énergie positive » dans un jardin

13Coût travaux (M)
6200Surface bâtie (m²)
2013Livraison

Programme : Groupe scolaire, 15 classes élémentaires et 9 classes maternelles, centre de loisirs, restaurant scolaire et jardin public
Localisation : Avenue de la résistance, Montreuil (93)
Maître d’ouvrage : Ville de Montreuil
Livraison : Septembre 2013
Surface bâtie : 6200 m²
Montant des travaux : 13 M€

Architecte mandataire : Méandre
Ingénierie environnementale fluides – thermique : Alto Ingénierie
Structure Béton : Ebbe
Structure Bois : Gaujard technologie
Economie de la construction : VPEAS
Acousticien : AVA
Paysage  : Panorama
VRD : Progexial
BET restauration : Novorest ingénierie
Sécurité : AXCE

  • Structure bois
  • Isolation très performante en paille
  • Préfabrication de l’enveloppe
  • Production renouvelable par solaire photovoltaïque 700m², solaire thermique et cogénération à huile végétale (+55 000 KWH)
    • 550 000 KWH produits
    • -487 000 KWH consommés
  • Zéro Énergie, Zéro Carbone, Zéro Déchets Nucléaires Induits
  • Consommation annuelle pour le chauffage: 9 KWH/m² (220 KWH/m² pour un bâtiment traditionnel)

 » L’opération du groupe scolaire Stéphane Hessel – Les Zéfirottes s’inscrit dans le cadre du projet « MUSIC » qui, retenu par le programme européen INTERREG, regroupe plusieurs villes européennes sur la problématique de l’efficacité des mesures d’économie d’énergie en ville. « 

 

Le projet prend place dans un cœur d’îlot remarquable dont il conserve l’intégrité. Il définit un nouveau signal urbain sur un plan architectural mais aussi éthique : il s’agit de l’un des premiers établissements scolaires à isolation en paille et ossature bois afin de limiter au maximum le bilan en énergie grise. La conception bioclimatique est poussée jusqu’à obtenir un bâtiment 0 énergie primaire, 0 émission de carbone et 0 stock de déchets nucléaires induits.

IMBRICATION INTIME ENTRE BÂTI ET JARDIN

Par ses larges dimensions, son dénivelé et son orientation, la parcelle, située à l’articulation de plusieurs trames urbaines en plein centre ville, offre vues dégagées et diversité d’ambiances. S’appuyant sur cet atout majeur, le projet offre un jardin public aux multiples usages qui incite à une pratique alternative de la ville : les déplacements doux sont favorisés, la traversée d’îlot s’inscrit comme une liaison urbaine révélant le caractère exceptionnel de l’articulation entre école et jardin.

DEUX ÉCOLES LIÉES ET SUPERPOSÉES

La géométrie du bâti s’escamote pour ouvrir des perspectives inédites sur la ville. La cour des élémentaires est au rez-de-jardin, tandis que celle des maternelles prend place sur le toit de la restauration à l’étage. Les brise-soleils verticaux colorés et orientables offrent une perception cinétique de la façade sur rue.

CONCEPTION BIOCLIMATIQUE ET MATÉRIAUX BIO-SOURCÉS

Le choix des techniques et matériaux est guidé par deux enjeux : d’une part la réduction du bilan « énergie grise », d’autre part une construction rapide et précise grâce à la préfabrication. Outre sa compacité et la bonne répartition des fonctions du programme en ses murs, c’est l’utilisation massive du bois combinée à l’isolation en bottes de paille (matériaux bio sourcés) qui permet à ce projet d’atteindre le niveau BEPOS. Le co-générateur à huile végétale et les panneaux photovoltaïques renforcent le dispositif par la production d’électricité renouvelable.

  • Cette opération est lauréate 2015 du 1er prix des Trophées bois en Ile-de-France
  • Nomination au Archi Design Club Awards 2015
Created by Administrateur | 18/12/2020 | Apprendre, Rassembler, Se divertir